spécialiste de l'autisme en France

Définition de l’autisme

Caractéristiques

Touchant environ 1 personne sur 100, l’autisme est un ensemble de troubles neurologiques affectant le développement des personnes dès le plus jeune âge. Ces dysfonctionnements se manifestent à travers 2 grands axes :

la communication et l’interaction sociale
les comportements, activités ou intérêts restreints

L’amplitude et les conséquences de ces manifestations peuvent varier fortement d’un individu à l’autre.
Depuis l’arrivée de la 5ème édition du manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5), on parle d’un trouble du spectre de l’autisme (TSA) plutôt que d’un trouble envahissant du développement (TED) comme le présentait la version précédente.

Causes

Les troubles autistiques ont pour origine de multiples facteurs et en premier lieu, un dysfonctionnement neurobiologique entraînant des difficultés pour communiquer et pour interagir avec les autres. En effet, les recherches actuelles ont prouvé qu’il existait des explications neurologiques et génétiques à l’origine d’un développement anormal du cerveau pendant la petite enfance. Chaque année, la recherche progresse et permet de mieux comprendre les troubles générés par l’autisme. Toutefois, il est encore difficile de mesurer l’impact de ces différents facteurs explicatifs, du fait de la complexité des interactions entre les gènes et l’environnement.

Diagnostic

D’après les recommandations de la Haute Autorité de la Santé (HAS), le dépistage de l’autisme doit être supervisé par une équipe de médecins spécialistes, tels que des psychiatres ou des neuropédiatres. Le dépistage de l’autisme chez l’enfant repose sur un ensemble de signes cliniques recueillis par différents praticiens et dans différentes situations. Tout d’abord, un entretien avec les parents permet d’étudier la réactivité sociale de l’enfant. Des observations cliniques et des examens permettent ensuite de recueillir des informations précises sur l’enfant (examen psychologique, linguistique, comportemental et psychomoteur). Généralement, le diagnostic a lieu sur plusieurs demi journées.

Prise en charge

Une prise en charge efficace de l’autisme requiert un diagnostic, une évaluation et surtout une intervention précoce. En effet, il est essentiel que l’enfant soit pris en charge afin de réduire les éventuels troubles comportementaux et améliorer ses capacités linguistiques et sociales. En matière d’accompagnement, chaque individu témoigne de besoins spécifiques et doit donc suivre un programme personnalisé.

Depuis 2012, la Haute Autorité de Santé préconise des prises en charge globales (éducatives, développementales et comportementales) plutôt que psychanalytiques. Différentes structures existent en France et permettent aux personnes de suivre un programme adapté : des associations, des centres spécialisés (IME, Sessad), des classes d’intégration scolaire (CLIS), des unités pédagogiques d’intégration (UIP) et des unités d’enseignement en milieu ordinaire (UE). Des centres, des écoles et des programmes spécifiques se créent chaque année en France et permettent d’accueillir de plus en plus d’enfants autistes, même si, pour l’heure, les infrastructures sont encore insuffisantes pour répondre à tous les besoins.

Au niveau des méthodes de prise en charge, différentes techniques éducatives peuvent être utilisées : ABA, PECS, MAKATON ou TEACCH, entre autres. Ces méthodes sont complémentaires : dans la plupart des cas, celles-ci permettent de réduire les troubles autistiques, de développer l’autonomie et d’améliorer visiblement la qualité de vie des personnes concernées et, par ricochet, celle de leur entourage.

Able Julie Tuil © Tous droits réservés. By